La Suisse, le pays où il fait bon aller à l’école

On ne va pas y aller par 4 chemins car c’est indéniable, le voeu le plus cher des parents est d’offrir le meilleur à ses enfants. Et pour se faire, il leur faut une excellente qualité de vie, une sécurité exemplaire et des très bonnes écoles. Alors, si vous cherchez sur le continent européen, un pays qui répond de façon on ne peut plus favorable à ces 3 critères, vous allez trouver en première place, la Suisse.

Une petite leçon d’école

Une explication s’impose car chaque pays a ses particularités. L’école enfantine accueille les bambins à partir de 4/5 ans et les choses sérieuses commencent. Eh oui, cartable et sac à dos sont au rendez-vous pour des années.

Les enfants apprennent la lecture vers l’âge de 5 ans environ et l’enseignement est bilingue dès le primaire. Les 2 langues principales dépendent du canton de votre résidence, l’enseignement d’une troisième langue vient s’ajouter plus tard. À Genève et Lausanne, par exemple, c’est option français-allemand ou français-anglais.

Après vient le degré secondaire avec la rentrée en 9ème vers l’âge de 12/13 ans. Le diplôme d’état suisse est la Maturité dite « la Matu ». Mais de nombreux étudiants choisissent de suivre un parcours différent avec un IB, International Baccalaureate, surtout les élèves de nationalités étrangères.

Les écoles publiques sont de très bon niveau, mais la très haute réputation des écoles suisses vient surtout du secteur privé. La liste de ces écoles suisses fameuses et reconnues dans le monde entier est longue, nous ne pourrons pas toutes les mentionner, mais voici quelques uns de ces prestigieux établissements scolaires.

Ils ont vu grandir des enfants de rock star, des enfants de dirigeants de grandes entreprises, d’hommes et de femmes politiques et devenir à leur tour des personnages importants de notre génération.

L’école en Suisse, c’est pour vos chérubins, si…

  1. Il ne faut pas déroger à la tradition familiale
  2. Le meilleur du meilleur est votre seul adage
  3. Fastoche, vous avez l’immense chance d’habiter en Suisse

Internat ou pas ?

Certains parents font le choix de l’internat pour leurs enfants. On les comprend. Ces écoles se trouvent dans des lieux féeriques de la Suisse, au bord des lacs ou dans les montagnes. En pension ou en externat, le sport, la discipline, le savoir-vivre et le respect ont des places majeures dans l’éducation suisse. Nous nous rappelons ce directeur de Notre-Dame-du-Lac à Genève, qui, sans jamais élever la voix, avec un simple « Tchiiiit Tchiiit » faisait naître le silence parmi tous les élèves de l’école. Quel homme, nous essayons encore le « Tchiiiit Tchiiit » à la maison !

À Genève, les enfants se connaissent et se fréquentent d’école en école, ils se retrouvent toujours à un moment dans leur vie d’adulte. Il n’est pas rare qu’ils aient fait leur primaire ensemble et qu’ils changent d’établissement pour le secondaire. L’Ecolint (International School of Geneva) offre 3 campus et une éducation internationale, l’Institut Florimont du Petit-Lancy propose, lui, les 3 cursus : la Maturité, le bac français et le IB tandis que le collège Calvin est l’école par excellence pour la Maturité. Le collège du Léman est lui aussi très célèbre (100 nationalités différentes parmi les élèves), contrairement à son nom, il accueille sur ses 8 hectares superbes les enfants de la garderie à la terminale.

Pour faire ses classes dans un manoir, on vous recommande l’Institut Rosenberg (l’institut auf dem Rosenberg), une école discrète qui accueille les héritiers des empires familiaux. Un enseignant pour 4 élèves.

Pour les passionnés de ski et de sport en plein air, le choix est magnifique en pays helvétique. L’une des plus anciennes écoles privées de Suisse, Beau Soleil, en version longue le Collège Alpin International Beau Soleil se trouve à Villars-sur-Ollon dans le canton de Vaud.

Aiglon College, avec sa vue extraordinaire sur le Mont-Blanc et son cours de médiation de 20 minutes, 3 fois par semaine. Voilà comment oxygéner les esprits dans les meilleures conditions.

Ou encore, le fameux Rosey, l’établissement se situe à Gstaad l’hiver (très chic et pratique pour les parents) et les élèves déménagent aux beaux jours sur les bords du Léman, à Rolle, au Château du Rosey.

On vous l’avait dit, étudier a du bon en Suisse. Il faut juste choisir son établissement et se faire des amis pour la vie. Un programme à adopter au plus vite.

Vous pensez sérieusement à la pension en Suisse, si…

  1. Vous souhaitez un petit entraînement (de 2 ans minimum) au silence façon Tchiiit Tchitt
  2. Vous repasseriez bien le Bac, le IB ou la Matu dans de telles conditions (avec option ski)
  3. Vous n’avez pas eu à négocier, le « doudou » est déjà dans la valise


Contactez BARNES Suisse pour votre projet d’installation en Suisse.